Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for octobre 2010

Anne CHENG à la Librairie Le Phénix

pour la présentation de la collection  Bibliothèque chinoise (Belles Lettres)

à l’occasion de la parution de deux nouvelles traductions :

  • Les Commémorations de Su Shi par Stéphane Feuillas
  • Les dix-neuf poèmes anciens par J.-P. Diény

Le vendredi 19 novembre à 18h

 

Read Full Post »

L’édito de Agnès Gaudu

De plus en plus proche

La Chine s’est imposée sur la scène internationale. Après la mise en œuvre de son plan de re­lance économique, en 2008, son statut de puissance mondiale a été consacré à la Con­férence de Copenhague. S’il est trop tôt pour parler d’un triomphe du “modèle chinois”, il n’en reste pas moins que la Chine est partout présente. Le pays s’est adapté à la mondialisation. De nouvelles infrastructures facilitent la circulation des biens et des personnes. Les liaisons avec les voisins im­médiats se sont améliorées, favorisant aussi les déplacements des citoyens chinois. Les paysans migrent vers les villes et passent même les frontières. Mais la mobilité fait éclater les cadres socio-économiques et con­tribue à rendre incertain le quotidien d’une population de plus en plus urbaine. Voilà pourquoi les intellectuels s’interrogent sur le modèle chinois. S’agit-il d’un mo­dèle économique unique ? Signifie-t-il une volonté dominatrice ? Illustre-t-il une spécificité de la culture chinoise ? Loué par les uns, décrié par les autres, ce modèle fait l’objet d’une controverse qui offre l’occasion aux Chinois de dé­battre de leur système, de sa réforme et de son avenir.

plus de renseignements

Read Full Post »

Au Centre Sèvres à Paris

 

  • Mercredi 3 novembre de 17h à 18h30, invitation au vernissage : « Lire la nature – bambous d’encre », une exposition de l’Académie de Peinture Orientale de Paris (3 au 13 novembre de 9h à 21h sauf le dimanche).
  • Samedi 6 novembre à 9h30 – Conférence Chine plurielle – Décoder l’image d’une Chine « menaçante » : « La Chine et sa place dans le monde en 1820 » par Michel Cartier (EHESS-Institut Ricci)

 

Read Full Post »

  • Du vendredi 29 octobre au samedi 13 novembre à la Bibliothèque Universitaire de La Rochelle, exposition :Matteo Ricci, pionnier des échanges scientifiques Chine-Europe. Et aussi au Palais de la Découverte à Paris jusqu’au 6 février 2011.
  • Samedi 30 octobre 2010 à 17h45 sur ARTE « Le Dessous des cartes » Une émission de Jean-Christophe Victor réalisée en collaboration avec l’Institut Ricci : « Matteo Ricci  entre  Occident  et  Orient ».
  • Mardi 9 novembre à 20h30 à l’hôtel de ville d’Issy les Moulineaux : Matteo Ricci (Macerata, 1552- Pékin, 1610), devenir et héritage.

Read Full Post »

Centre for Global and Strategic Studies (CGSS) University of Saint Joseph Macao SAR, China

CALL FOR PAPERS Date: 16th – 17th June 2011 (suite…)

Read Full Post »

La 3ème édition du Festival Shadows, biennale de cinéma indépendant chinois, se tiendra du 16 au 26 novembre 2010 au Studio des Ursulines et sera parrainée par Marceline Loridan-Ivens.

Des projections Hors les murs se dérouleront dans des établissements d’enseignement supérieur partenaires de l’événement : Inalco, EHESS, Paris Diderot-Paris 7, La Fémis.
Au programme : documentaires, fictions, animations, rétrospective Jia Zhangke et Carte Blanche Indie Studio.
Quatre cinéastes viendront présenter leur travail et rencontrer le public.
Des intervenants (spécialistes de la Chine et du cinéma) animeront également des projections-débats et tables rondes.
Vous pouvez retrouvez tout le programme en ligne sur www.arsinica.net

Read Full Post »

Liu Dehai et Yu Lingling


Pipas (Chine)

Vénérable maître du pipa et compositeur, Dehai Liu est né en 1937 à Shanghai.

Très jeune, il devient multi-instrumentiste, explorant les harmonies du pipa, de l’erhu ou du dizi

Nommé en 1970 soliste de l’Orchestre symphonique de Chine, il poursuit une carrière internationale et joue sous la direction de Seiji Ozawa ou encore de Herbert von Karajan.
Sa virtuosité, son style unique et son énergie séduisent les medias comme le public.

Philosophe et humaniste, Dehai Liu poursuit, à travers sa musique, une véritable quête spirituelle, explorateur et précurseur d’un nouvel art du pipa.

Interprète, professeur, compositeur, théoricien et chef d’orchestre, il devient en 1983, professeur et conseiller artistique du Conservatoire de musique chinoise de Pékin.

Il y a formé de nombreux talents, parmi lesquels la jeune virtuose Linling Yu, née à Zhangzhou, au sud-est de la Chine.


Bien connue des fidèles du musée Guimet, Lingling est devenue musicienne à l’âge de 8 ans. A treize ans, elle fait l’objet d’un reportage cinématographique du cycle « Petits génies de la musique ». Professeur à l’Université Qing Hua à Pékin, elle parcourt la Chine avec son maître, avant d’entamer une carrière internationale et de s’intéresser aux liens entre la musique orientale et occidentale.

Son interprétation, portée par une maîtrise exceptionnelle de toutes les techniques de son instrument, est puissante, précise, chaleureuse et créative, caractérisée par une grande clarté et finesse, une rencontre d’émotion et de sérénité, réunissant les deux éléments fondamentaux de la philosophie chinoise : le Yin et le Yang.

Les retrouvailles d’un maître et de sa disciple, pour un duo rare et riche d’émotion.

Vendredi 5 novembre à 20h30

Renseignements-réservations : 01 40 73 88 18

Auditorium Guimet
Direction artistique : Hubert Laot
Musée national des arts asiatiques
6, place d’Iéna
75116 Paris
01 40 73 88 18

Read Full Post »

Older Posts »